Archives dans 3 octobre 2020

Victimes de violences familiales et conjugales, voici un guide pratique pour vous aider pendant le confinement

Vous êtes victime de violences familiales ou conjugales ?

Vous avez le droit de fuir, même si nous sommes en situation de confinement !

Voici un guide pratique établit par l’Assemblée des femmes, Yseline Fourtic Dutarde et Laurence Rossignol. L’Assemblée des Femmes est une association féministe présidée par Laurence Rossignol, sénatrice de l’Oise et ancienne ministre des Droits des femmes.

Pour accéder au texte complet qui fourmille d’informations utiles, cliquez sur le lien et vous pourrez le télécharger.

Lutter contre les violences familiales , les violences intrafamiliales et les violences conjugales
LUTTER CONTRE LES
VIOLENCES FAMILIALES ET CONJUGALES

Voici quelques exemples de conseils précieux que vous trouverez dans ce livret:

« Si vous ne trouvez pas immédiatement la police ou la gendarmerie, rendez vous dans une pharmacie. L’Ordre des pharmaciens transmet à ses membres des consignes pour faciliter le signalement des violences ; et leurs alertes sont considérées comme prioritaires par les forces de l’ordre. Dans le cas où votre conjoint violent insiste pour vous accompagner dans vos courses, vous pouvez dire « MASQUE 19 » au pharmacien ou à la pharmacienne qui vous sert. »

« Depuis votre domicile, si vous disposez d’un téléphone vous pouvez appeler les forces de l’ordre en composant le 17, le numéro d’urgence. Le gouvernement a donné comme instruction à la police et à la gendarmerie d’intervenir très rapidement pour tout signalement de violences intrafamiliales. L’éviction du conjoint violent est prioritaire. »

Lutter contre les violences familiales et conjugales est l’urgence absolue du confinement. N’hésitez pas à faire passer l’information pour aider les personnes qui en auraient besoin.

Si vous-même êtes amené à aider des femmes et des enfants qui subissent des violences familiales et conjugales, voici quelques phrases à transmettre à la victime, cela lui sera d’une grande aide et d’un grand réconfort:

  • Tu n’es pas seul(e)
  • Je te crois
  • Tu as bien fait de m’en parler
  • Ce n’est pas de ta faute
  • Ta parole est importante
  • Tu comptes pour moi

Enfin nous vous invitons à lire notre articles Acceptons d’écouter les enfants et les parents protecteurs qui pourra vous éclairer sur les mécanismes de la justice lorsqu’elle traite des dossiers de violences familiales ou conjugales.

Voici également tous les numéros d’urgence en cas de violences familiales et conjugales

N’hésitez pas à fuir malgré le confinement.

Prenez soin de vous pour pouvoir prendre soin de vos enfants.